La Maïeusthesie

J’ai la chance de pouvoir me former auprès de Thierry Tournebise (psychosomaticien depuis 1977 et psychothérapeute depuis 1979), fondateur de cette méthode qui allie deux notions bien distinctes mais parfaitement complémentaires. La maïeusthesie définit à la fois une certaine approche de la communication et une façon innovante de mettre en œuvre l’accompagnement psychologique.

Le mot Maïeusthesie s’inspire des mots :

  • maieutikê (origine grecque) : « art d’accoucher de quelqu’un »
  • ainsthanesthai (origine indoeuropéenne) : « sensibilité, art de percevoir »

On peut donc déduire que la maïeusthesie est
«l’art d’être sensible au processus de naissance du Soi»

Comment expliquer en quelques mots une méthode
développée au fil des ans et des expériences ?

Une notion importante à prendre en compte dans la maïeusthesie est que l’on ne doit pas chercher à « guérir » le symptôme. En effet, ce dernier est considéré comme une porte d’entrée pour aller à la rencontre de la part de Soi qui demande à être reconnue. Commence alors un «dialogue» entre l’Être que nous sommes aujourd’hui et l’Être qui a ressenti une blessure à un moment donné de notre vie. C’est le moment de la réhabilitation. Le symptôme peut alors disparaître, non pas parce qu’il est «guéri», mais parce qu’il n’est plus «nécessaire». Grace à cette approche, il est possible d’accomplir une remédiation ou un déploiement dans la biographie du patient, ainsi que dans le transgénérationnel ou transpersonnel.

Pour plus de renseignements, je vous invite à consulter ces liens :
www.maieusthesie.com

Explication de la maïeusthesie par Thierry Tournebise : https://youtu.be/L9XJqIVsAJs

“l’art d’être sensible au processus de naissance
du Soi“